Les femmes à Yaoundé offrent leur intimité en plein air

9 janvier 2015

Les femmes à Yaoundé offrent leur intimité en plein air

Daniel Ndieh

Pour des raisons diverses, les femmes ont décidé d’exposer leurs parties intimes à qui veut voir le spectacle.

C’est devenu le SASSAYE ! Les sexes féminins sont exposés cadeau dans les rues de la capitale. On a connu ce phénomène un peu partout dans le pays à une certaine époque, mais il reprend des plus belles à Yaoundé, siège des institutions, au regard de tous. Spectacle hallucinant, où déviance et bestialité nourrissent l’atmosphère. Certains, en l’espace de quelques minutes, assouvissent leurs fantasmes en tant que spectateurs d’un tel théâtre, d’autres par contre s’en offusquent, criant au scandale et à l’apocalypse. Et la scène vécue ce jeudi matin (08 janvier 2015) au quartier Warda confortera plus d’un dans l’hypothèse d’une probable fin du monde telle qu’annoncée dans la Bible.

Le soleil était au zénith, mais malgré la forte chaleur qui se dégageait du bitume, une jeune femme, très jolie, l’air pourtant normal, se lance dans une réplique qui n’a pas manqué d’attirer les regards indiscrets. Elle se débarrassera en une fraction de seconde de ses vêtements, et entamera une balade de santé au niveau du Palais Polyvalent des sports. Cette dernière ne se contentera plus de marcher, elle va s’allonger sur le bitume chaud, se trémoussant et se caressant les parties intimes. Quel spectacle ! Très vite, les voyeurs de circonstance vont dégainer leurs téléphones portables en vue d’immortaliser l’instant.

 

Pour essayer de comprendre la situation, beaucoup avanceront l’hypothèse d’une vie facile, l’espoir d’une richesse immédiate, dans un contexte de conjoncture qui ne cesse de croitre. Oui, à tort ou à raison, certains ont décidé de tourner le dos à l’effort, quitte à s’inviter à la table du diable.

« Le monde est formidable, vivons seulement », disait quelqu’un…

Partagez

Commentaires